Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
V. L'ère glacière & l'apparition des Vampires.
cadre
Maître du Jeu
Messages : 254
Lien de sang ? : Avec vous tous mes enfants.
Ven 25 Mar - 11:43


Monde d'Antan


Civilisations perdues


Il fut de cela longtemps des années bien différentes de celles que l’on connaît aujourd’hui. Quand la glace et la neige n’avaient pas recouvert de ses manteaux immaculés la terre que les humains peuplaient alors en masse. À l’heure où la technologie brillait par son génie dans une civilisation en plein essor. L’humain s’épanouissait dans un train de vie insouciant.

Parmi eux pourtant, à l’ombre des bâtiments nocturnes, se mêlaient des créatures dont ils n’auraient jamais imaginé l’existence, à l’apparence similaire. À l’abri des regards indiscrets, tandis que les humains vaquaient à leurs occupations, les vampires vivaient dans le plus grand des secrets. Entourés de leurs paires, ils menaient une vie principalement occupée par le règne du monde de la nuit. Les premières traces de leur existence retrouvées datent des années 1700 mais très peu d'informations circulent à leur sujet.

Les immortels, dont l’identité n’était pas connue, répugnaient à s’en prendre aux humains parmi lesquels ils vivaient, considérant que leur chair et leur sang souillaient leur lignée qui se voulait « pure ». À la place, les vampires avaient pour coutume de se boire entre eux pour préserver leur pureté, les humains trop moindres pour qu’ils daignent leur accorder un quelconque intérêt. Et pour les rares cas de morsures avérées, les histoires furent bien vite étouffées par les puissants de la race. Personne ne sut vraiment ce que devinrent les coupables ayant succombé à la tentation. Les témoins d’éventuels scènes disparaissaient, et finalement le silence demeurait la seule réponse à ces actes qualifiés de sales.

À la nuit tombée, quand l’activité humaine s’endormait, ces derniers reprenaient le contrôle des villes, avides d’étendre leur pouvoir et préoccupés par des conflits inhérents à leur société. Hautement complexe, cette dernière comportait des échelles sociales marquées d’un individu à l’autre. Les plus riches et les plus âgés en étaient à la tête. À l’image des humains qui s’étendaient, les vampires prospéraient, et ainsi l’équilibre entre les deux races était instauré.

Toutefois, la Terre avait décidé qu’il en serait autrement. Il était temps qu’elle reprenne ses droits sur la vie dont elle était Mère.


Codage par Amaranthe






Ère glaciaire


La faim du diable


Le terrible bouleversement climatique survenu vint troubler tout ce que l’humanité avait pu connaître, dévastateur tant pour les mortels que les enfants de la nuit, qui n’avaient pas prévu un tel cataclysme. (Se référer à la Chronologie)

Aux premières vagues de froids il ne fut pas difficile de résister mais les conditions de vie déplorables bientôt se dégradèrent. Des villes souterraines furent crées, l’électricité coupée, sans compter que la vie devenait abrupte pour les mortels qui déjà faiblissaient. Bientôt, le monde urbain tel qu’on l’avait connu disparu pour ne laisser que les traces d’une civilisation déchue.
À l’instar des humains les vampires avaient su résister aux chutes de températures grâce à leur métabolisme hors norme. Seulement, ils furent frappés d’un grand mal que l’on nomma « La faim du diable ».

Si se boire mutuellement avait suffit à les faire perdurer des centaines d'années durant, des individus découvrirent avec effroi qu’ils ne parvenaient plus à se sustenter. Une modification génétique s’était opérée en leur sein. Les premiers vampires touchés par ce syndrome ne parvinrent plus à apaiser leur soif, peu importe les essais, mordre un congénère ne suffisait plus à les contenter. Si bien tentés qu’ils finirent par s’en prendre à la seule source de nourriture à disposition : les humains. Ainsi les premières attaques eurent lieux et incapables de se contenir les plus affamés s’exposèrent au regard des mortels dévoilant à la face du monde leur véritable identité. La société vampirique avait su contenir les premiers débordements, mais le syndrome c’était répandu si vite que bientôt ce fut toute la population immortelle qui fut touchée. Les attaques multipliées, les deux races finirent par se déclarer une guerre sans merci de dix ans, les humains ripostant pour leur survie précaire, les vampires pour se nourrir.

À ce jour, sans conteste nous pouvons affirmer qu’il s’agit de la toute première modification génétique jamais subie par les immortels. L’ère glacière a changé la face du monde et de ses habitants. Elle marqua la fin d’une ère de prospérité pour tous et le début d’une nouvelle page d’histoire. La technologie disparue, la modernité brisée en éclat, c’est vers les ressources traditionnelles que l’on se tourna pour la survie. Cette époque explique bien des choses aujourd’hui, et suite à la « Faim du Diable » la pratique de se boire aussi bonne ou curative soit-elle devint interdite.

Tel le cycle naturel de la vie, les créatures qui peuplaient la terre avaient du faire face à des catastrophes et s’adapter devant des situations qui leur échappaient pour la survie de leur espèce. De nouveaux modes de vie en perspectives les attendaient, à présent c’est le monde d’aujourd’hui tel que tout le monde le connaît.


Codage par Amaranthe


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: